Éliminé au premier tour des playoffs, l’ESBVA prépare l’avenir

Poster un commentaire

3 mai 2018 par basket5962

Au lendemain de son élimination en quart de finale du championnat de France – face à Tarbes – l’ESBVA s’active déjà en coulisses pour préparer la saison prochaine. Ce n’était plus un secret pour personne dans les couloirs du Palacium, la moitié de l’effectif villeneuvois sera renouvelé cet été. Exit Leedham, Jovanovic, Akonga ainsi que l’internationale française Marielle Amant qui disputeront leurs dernières rencontres sous les couleurs nordistes face à Lattes Montpellier à l’occasion du match pour la cinquième place.

1

Le retour de Pauline Akonga n’aura pas suffit pour arracher la qualification

Les Guerrières ne défendront pas leur titre

La déception est inqualifiable. Il aura fallu seulement deux manches aux joueuses de Tarbes pour éliminer la bande à Fred Dussart. Pourtant deuxième au classement à l’issu de la saison régulière, les Nordistes n’ont pas tenu le choc face à l’équipe du Bigorre dans une forme phénoménale depuis quelques semaines. A fin du match le technicien nordiste s’est montré réaliste. Tarbes gagne trois fois sur quatre contre nous donc c’est qu’il mérite d’aller en demi-finale face à ce Villeneuve là.

Et pourtant, il y avait la place. Alors qu’elles menaient de 12 points au match aller – 16 au retour – les Guerrières ont toujours cédé dans les dernières minutes. Manque de rotation ? Problème de mental ? On ne sait pas. Une chose est sûr c’est que la blessure de Mame-Marie Sy Diop a beaucoup coûté aux filles du Nord. Privées de leur deuxième meilleure joueuse – 11.9 d’éval de moyenne cette saison derrière Johanne Gomis – les villeneuvoises ont souffert face au collectif du TGB. Malgré des jolies performances de Pauline Akonga et Nevena Jovanovic – qui compilent à elles deux 24 points au match aller et 29 points au match retour – les Guerrières se sont inclinées dans les dernières secondes sur le parquet de Tarbes les privant d’une belle au Palacium. C’est un match qu’on avait en main sur les 13 dernières secondes, il suffisait de mettre la balle en jeu et on perd la balle. Il faut être sur Aby Gaye avant qu’elle tire, on a des fautes d’équipes on en fait pas. Et elle marque le panier décisif. Je pense qu’on a pêché paradoxalement par manque d’expérience sur cette dernière possession. L’internationale française – championne de France en titre avec l’ESBVA la saison dernière – a effectué un gros chantier dans la raquette pour envoyer son équipe en demi-finale.

L’ESBVA version 2018/2019

C’est désormais officiel, les trois joueuses étrangères arrivées cet été vont quitter l’ESBVA la saison prochaine. L’internationale britannique Johannah Leedham ne prolongera pas l’aventure villeneuvoise tout comme la serbe Nevena Jovanovic. Quant à Pauline Akonga, des rumeurs l’annoncent déjà au Hainaut, son club de cœur. S’ajoute à ça, le départ de l’internationale française de 28 ans – Marielle Amant – au club depuis 2014. Elle viendra renforcer la raquette de Lattes Montpellier la saison prochaine, avec très certainement les autres internationales françaises Héléna Ciak et Endy Miyem.

Pour pallier ces départs l’ESBVA a déjà trouvé de nouvelles joueuses. Alors que Virgine Bremont, Aminata Konaté, Johanne Gomis, Mame-Marie Sy Diop et Lætitia Kamba devraient certainement rester, le staff nordiste a jeté son dévolue sur trois nouvelles recrues pour la saison prochaine. En provenance de Tarbes, l’américaine Angie Bjorklund devrait prendre la place de Jovanovic. L’ailière de 28 ans connaît bien la LFB puisqu’elle évoluait à Perpignan en 2012 – 11.5 points de moyenne par match – puis à Tarbes depuis 2015 – 10,4 points de moyenne par match sur les deux saisons – Elle sera accompagnée de sa coéquipière  Christelle Diallo. L’intérieure de 25 ans (1,93m) formée à l’INSEP et passée par Bourges et Lyon était arrivée dans le Bigorre l’année dernière. Cette saison elle tournait à 8,33 points de moyenne avec le TGB. Et pour terminer c’est l’allemande Romy Bar qui posera ses valises dans le Nord  à la rentrée. Passée par Lyon – club avec lequel elle a signé sa meilleure saison en 2013 tournant à 11,3 points de moyenne par match – elle avait décidée de suivre son coach à Nice Rachid Méziane à Montpellier l’été dernier. Cette grande ailière de 1,87m au profil atypique viendra remplacer poste pour poste la britannique Jo Leedham. Polyvalente – capable de jouer sur le poste 4 – l’internationale allemande qui n’est pas vraiment une scoreuse viendra apporter son expérience au collectif villeneuvois la saison prochaine.

L’effectif version 2018/2019 sera complétée par la jeune Hélène Jakovljevic qui a signé son premier contrat pro avec son club de formation. Le quotidien régional La Voix du Nord nous apprend également qu’en cas de qualification pour la coupe d’Europe – Euroligue ou Eurocoupe – le collectif villeneuvois pourrait être complété par deux nouvelles recrues, une meneuse arrière ainsi qu’une intérieure. Affaire à suivre !

Prochaine échéance pour les joueuses de l’ESBVA ce week-end au Palacium face à Lattes-Montpellier avec à la clé une qualification en Coupe d’Europe. Face aux coéquipières de la future villeneuvoise Romy Bar – privées de leurs américaines Courtney Hurt et Sugar Rogers – l’ESBVA ne devra pas flancher samedi soir ! Rendez-vous à 20h.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

D

mai 2018
L M M J V S D
« Avr   Juin »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  
%d blogueurs aiment cette page :